Aller au contenu

Le logement des séniors

D'ici 2040, les personnes de plus de 65 ans représenteront 25% de la population de Maine et Loire

Notre département est à l'aube d'une transition démographique d'ampleur : on y comptera chaque année, en moyenne, 3 200 séniors supplémentaires.

Le Maine-et-Loire est-il en capacité de faire face au vieillissement de sa population? Les places d'hébergements en EHPAD et maisons de retraite sont-elles en nombre suffisant? Quels travaux d'adaptation entreprendre pour se maintenir le plus longtemps possible dans son logement?

Feuilleter sur le web  Télécharger (pdf)

Janvier 2016 / 36 pages / 3.5 mo
La lettre de l'observatoire / n°7

Au sommaire
  • Vieillissement de la population (p.5)
  • Revenu des séniors (p.9)
  • Le rôle refuge du logement social (p.14)
  • Adaptation des logements (p.15)
  • Domotique (p.19)
  • Initiatives des bailleurs sociaux (p.21)
  • Perte d'autonomie et maintien à domicile (p.24)
  • Maisons de retraite (EHPAD) (p.27)
  • Aides et subventions...

Cette étude réalisée par l'ADIL, à la demande du Département et de la DDT, dresse un bilan démographique et économique de l'habitat et de la prise en charge des personnes âgées. Elle a pour enjeux d'identifier les besoins et de guider les politiques locales.

 

Retour en haut de page