Aller au contenu

Les actions de l’ADIL en faveur des copropriétés

Déjà 160 copropriétés fragiles identifiées en Maine et Loire…


Avec la mise en place du Registre national d’immatriculation, la copropriété fragile commence à avoir une existence statistique avérée. En effet, selon nos analyses, à partir des quelques 1.300 copropriétés immatriculées en Anjou (au 18 juin 2018), près de 25% présenteraient des signes de fragilité. 

Dans ce cadre, l’intervention de l’ADIL en appui à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques publiques en faveur des copropriétés prend la forme d’actions multiples et adaptées aux besoins locaux. 

Le « temps fort » de notre dernière assemblée générale fut l’occasion de présenter des expériences réussies sur trois territoires de l’Ouest, dont les supports sont mis à votre disposition :

ANJOU / Copropriétés fragiles ou en difficulté : quelle réalité ? - ADIL 49

MORLAIX / Accompagnement renforcé des copropriétés désorganisées - ADIL 29

RENNES / Ingénierie juridique et financière en copropriété dégradée - ADIL 35

La ROCHE-SUR-YON / Bilan 360 – Lutte contre la précarité énergétique - ADIL 85

 

Les actions de l'ADIL en faveur des copropriétés, le 20 juin 2018 à l'ADIL 49
Présentation : Jack DUPE, Directeur de l'ADIL 49
Intervenants :

  -  Audrey CORBIERRE, Chargée d’études à l'ADIL 49
  -  Philippe RANCHERE, Directeur de l'ADIL 29
  -  Sophie POUYMAYOU, Directrice de l'ADIL 35
  -  Didier LE BRAS, Directeur de l'ADIL 85

Retour en haut de page